Des monstres et des hommes

Ils ont débarqué sans crier gare sur les ondes françaises au début de l’été dernier. Une nana, cinq mecs déjà encensés dans leur pays fait de glaces et de feux. Non, Of Monsters and Men, n’est pas un énième groupe de métal venu du nord de l’Europe mais des islandais au folk poétique et féérique. Après avoir remporter l’édition 2010 de Músíktilraunir (une compétition musicale made in Iceland), leur premier album My Head is an Animal fut enregistré il y a tout juste un an. Résultat ? Première place des ventes d’albums en  terres islandaises. Ce succès national, leur permet en quelques temps d’arriver dans les oreilles d’américains bien inspirés d’écouter une telle déferlante d’énergie. La formule opère et c’est parti pour l’exportation à tire larigot. En France, la première scène fut Rock en Seine. Pas facile, surtout quand les grands frères de Sigur Rós sont également de la partie et ont joué la veille au Domaine national de Saint-Cloud.

CD Head Is An Animal

Pourtant sur la scène, Nanna Bryndís Hilmarsdóttir, Ragnar þórhallsson et leur comparses relèvent l’exercice avec aisance. Tous les deux voix du groupe et guitaristes, la formation est compléter par Brynjar (guitare, mélodica), Arnar (batterie, percussions, glockenspiel, mélodica, voix), Árni (accordéon, claviers) et Kristján (basse) et aussi d’autres copains pour les concerts. Un exemple parfaite de groupe à l’islandaise, beaucoup de membres, beaucoup d’instruments, beaucoup de sonorités pour un maximum de talent. Un an après sa première parution, My Head is an Animal, est sorti en ce début de semaine d’octobre en France.

Of Monster And Men

Of Monsters and Men, ce sont des chœurs en veux tu en voilà, comme le prouve très bien les titres Dirty Paws, From Finner. Par instants on ne peut s’empêcher de penser à No Cars Go ou Wake Up d’Arcade Fire. Le single Little Talks moult fois entendu ces derniers temps en est également le parfait exemple. Qui ne s’est pas fait surprendre en train de pousser un « Hey ! » emportée par l’euphorie du morceau ? Le titre est pourtant faussement joyeux car en réalité, il revient sur une rupture amoureuse. Avec toutes les chansons chantées à deux, le mariage vocal est proche de la perfection. Sur Slow and Steady, Sloom ou encore Yellow Light, on tient nos Romy et Jamie de The XX en un chouilla plus punchy. A d’autres instants, la voix de Ragnar se rapporche du timbre de celle de Robin Pecknold des Fleet Foxes, l' »effet barbe » certainement : écoutez donc Six Weeks ou Lakehouse. Coup de cœur pour la piste 9 : Your Bones. Une épopée à l’orée du printemps où se croisent feu, terre, eau et air sous un ciel étoilé sous fond de sons cuivrés. D’autres pépites complètes l’album à l’image du grisant King And Lionheart, l’entrainant Mountain Sound ou encore le doux Love, love, love. A vous de plonger la tête la première dans un monde fantastique où les monstres côtoient de gentilles sorcières comme on en trouve dans les contes du Grand Nord. Assurément, un CD pour passer un automne moins grisonnant.

Publicités

6 réponses à “Des monstres et des hommes

  1. J’ai entendu Of Monsters and Men tout l’été sur une radio que je ne citerai pas, mais qui était en boucle dans mes oreilles. C’était bien l’une des seules chansons qui s’en tirait dans la soupe ambiante. Et là paf, je me dis, encore des Islandais que j’avais pas vu venir.

  2. Je trouve ce groupe génial: il m’a emballée. Les islandais ont tout de même du talent et quelles ingéniosités dans la création de leurs clips! merci de m’avoir fait découvrir ce groupe…

  3. La scène islandaise et si variée et foisonnante. Je rêve d’aller un jour à l’Airwaves. Juste incroyable le talent qu’il y a sur cette île.

  4. Pingback: Dans les pas de Walter Mitty… | BAKPOK·

  5. Pingback: Dans les pas de Walter Mitty jusqu'en Islande - La Déviation·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s